samedi 9 décembre 2017

Shopping pour (presque) tout le monde

Avec l'approche des fêtes, je ne peux pas résister à l'envie de faire du shopping. Mes pensionnaires ont été gâtés, enfin certains plus que d'autres. J'ai craqué pour un "bateau" gonflable pour Alonso et Gus, les petits gars n'ont pas peu résister à l'envie de l'essayer. Il faut dire que d'ici à l'été, il y a encore pas mal de temps à attendre.
Alonso: ♪ Ho Hey Matelot, vogue, voogue sur les flots ♪
Gus: Sérieux, Alonso, parfois tu me fous la honte

Pénélope aussi a été gâtée, je voulais trouver de jolies robes pour mes filles pour les fêtes de fin d'année, mais la recherche n'a pas été aussi fructueuse que je l'aurais voulu

Pénélope: TADAAAAA, Comment tu trouves, ma robe de réveillon?
Sébastian: MMmmm....je croix que mon arrière-grand mère avait la même 

Pénélope: Et ton arrière-grand mère, elle savait aussi te botter les fesses?
Sébastian: AAAAaaaaaAAAAArgh 

Pénélope: Hop, fini le style mémé! C'est sympa, mais pas transcendant. On continue les essayages  


La journée continuait dans la joie et la bonne humeur, lorsque Gus et Alonso ont entendu des cris en revenant de leur balade. 
 Pénélope: AU SECOURS! Les garçons aidez-moi, j'ai voulu enfiler ce pantalon mais maintenant je suis coincées, il est trop petit... Bon j'avoue, j'ai pris un peu de poids, avec tout le chocolat et les gâteaux qu'il y a dans la maison, c'est pas étonnant!
Alonso: Bwouhahaha, trop drôle, faut que je fasse une photo.
Gus: C'est méchant! Files-moi un coup de main au lieu de glousser.



Alonso n'est parfois pas futé mais il n'a pas mauvais fond, il s'en voulait d'avoir fait de la peine à Pénélope, donc il s'est proposé d'être son coach sportif.
Alonso: C'est bien, continue les flexions de jambes, je te montre le prochain exercice. Ca s'appelle le "monkey glut bridge" ou un truc du genre, je l'ai vu sur pinterest, c'est grâce à ça que j'ai des mollets en béton! 


Alonso: On termine avec des étirements! Toujours en faire sinon c'est le claquage musculaire assuré! 
Gus: On a un petit gâteau...heu cadeau pour toi! Pour te remonter le moral

Pénélope: Olala, regarde Goldie comme elle est belle cette robe. Il faudra que je pense à remercier ton frère et Gus.
Goldie: Ouais et il faudra que je pense à leur demander pourquoi ils m'ont jamais fait de cadeau à moi! Scrogneugneu!!!



PS: Merci à toutes pour vos gentils commentaires sur mon précédent article. Démis va mieux, je serais complètement rassurée quand il aura passé sa visite de contrôle en janvier

samedi 2 décembre 2017

Pousse Gus.....POUSSSSSEEEEUH

Coucou tout le monde. Ca fait un bail que je n'ai rien publié. Les dernières semaines ont été assez chargées: un de mes cochons d'inde est mort, Demis mon lapinou est tombé malade mais apparemment rien de trop grave, il retourne en janvier à l’hôpital pour une visite de contrôle

J'ai arrêté les visites de maisons....parce que pour visiter une maison dans le froid et le noir...bah autant emménager dans une caverne. J'ai été pas mal débordée au boulot mais j'ai décidé d'être mieux organisée....enfin je vais essayer. La saison des fêtes commence pas trop mal puisque j'ai déjà décoré la maison et acheté les cadeaux pour tout le monde, espérons que ça continue sur cette bonne voie.


Heureusement, mes pensionnaires savent préparer noël sagement sans moi...enfin sagement, c'est vite dit
 Gus: Aaaargh! Alonso, tu fais quoi?
Alonso, je voulais monter sur le toit pour le nettoyer pour Papa Noël 
Gus: C'est bon, j'ai compris, on va décorer la maison
Alonso: Youhou!!!!

 Alonso: Ce chapeau est p't'être élégant mais qu'est ce que ça pique!
Gus: M'enfin, c'est pas un chapeau, c'est une couronne pour la porte!
Alonso: Moi aussi j'ai une couronne....la mienne est plus belle

Gus: Alonso, ça passe pas! Il faut laisser le sapin dans le salon.
Alonso: Pousse! Pousse encore! Tu pousses pas assez fort....Allez poussssseuh!
Gus: Alonso, je pousse tellement fort que si j'étais une femme enceinte, j'aurais déjà pu donner naissance à des jumeaux!

Sur ces paroles très philosophiques de Gus, je vous dis à bientôt....c'est promis ☺

samedi 4 novembre 2017

Halloween, c'est fini!

Coucou tout le monde.
Je m'excuse d'avoir été peu présente pendant cette semaine de vacances, j'ai réparti mon temps entre Netflix et la recherche d'une maison (vive la vide d'adulte). Netflix a mis le paquet avec la seconde saison de Stranger Things et Riverdale, les deux sont dans des styles différents mais je vous les conseille franchement. Quant à ma recherche d'un nouveau toit...hum, hum.....pour l'instant j'ai fait choux blanc, le meilleur du pire a été une petite maison dont la façade m'avait fait craquer avec un joli petit côté rétro, style années 20....mais je pense que l'architecte devait être bourré quand il l'a dessinée parce que la salle de bain est annexée à la maison avec pour seul accès le jardin...du voisin! 

Pour une raison que j'ignore encore, j'ai accepté de continuer la visite...je vous raconte ça, histoire que vous partagiez ce moment de bonheur immobilier. La cuisine est sur un "entre-deux": un bout sur un étage, un autre bout trois marches plus haut et le reste sous les escaliers qui mènent à l'étage (un peu comme la chambre d'Harry Poter), les toilettes sont tellemeeeent spacieuses qu'on doit faire pipi la porte ouverte ou s'encastrer les genoux dedans. J'ai continuer jusque dans les chambres (oui, je sais, je devais être maso ce jour-là) où j'ai failli passer à travers le parquet tellement il était rempli d'humidité.
Priez pour moi, j'ai d'autres visites de prévues cette semaine. Le bon côté des choses, c'est que ça me fait des histoires marrantes à raconter. En parlant de se marrer, il y en a deux qui ont passé une chouette fin de semaine.
 Gus: "ça sert à rien de fixer l'écran comme ça, maman te laissera pas regarder netflix tout seul"
Alonso: "peut-être que si on est gentil et qu'on fait des trucs gentils, elle changera d'avis...viens, on va retirer les décorations d'Halloween"

Gus: "Au revoir Mr Nonos, à l'année prochaine!"
Alonso: "C'est ça! Et revenez pas avant au moins 12 mois...Du balai!" 

Gus: "Dis donc! C'est pas toi qui avait parlé de faire des trucs gentils? T'as pas été très sympa"
Alonso: "Oui mais j'étais pressé, j'ai oublié de te dire, j'ai quelques copains qui débarquent" 

Gus:" On n'est qu'en novembre...et je sens déjà que Noël va être difficile"

dimanche 29 octobre 2017

Le costume d'Alonso...ou pas (2)

Coucou les amis, c'est Gus, vous allez bien? Moi j'ai eu une grooOOOOooose frayeur. Vous vous rappelez la dernière fois, je vous ai parlé de la difficulté de trouver un costume pour Alonso? L'autre jour, il m'a appelé, en me disant qu'il avait trouvé une super idée....
 Gus: "Ho mon dieu, Alonso! Tu es tout nu!"
Alonso:" Bah, non, c'est mon costume d'Halloween! Tu connais "Adam et Eve"? Hé bah, je fais Adam!"


Je vous raconte pas le choc! Surtout qu'il y tenait à son idée de se promener dans les rues en tenue d'Adam!
 Gus: "J'ai dit non Alonso! Remonte te rhabiller!"
Alonso: "Rholala, quel rabat-joie! T'es juste jaloux parce que mon idée est démentielle"

Depuis, il ne veut plus sortir de la chambre et ne fait que bouder. Pauvre Alonso, il va falloir que maman trouve une solution.

Bisous les amis et bonne fin de w-e

samedi 21 octobre 2017

Le costume d'Alonso...ou pas

Coucou les amis! Maman est une vilaine, elle est encore restée deux semaines sans rien poster. Soit disant qu'elle est débordée....elle a quand même eu le temps d'acheter de la déco pour Halloween (elle est chouette ma cachette hein? Y avait des bonbons mais j'ai tout mangé) et je l'ai vue l'autre jour faire du shopping sur Internet....et elle a rien acheté pour moi! Pffff y a du laisser aller, moi je vous le dit.

Bref, comme Halloween approche, avec Alonso on veut se trouver des costumes. Pour moi c'est pas trop difficile, je vais piquer la carte bancaire de maman et m'en acheter un. Mais Alonso, il a un corps tout tordu (vous lui répétez pas hein? Même si c'est vrai) c'est pas facile de lui trouver quelque chose. Les filles sont sympas, elles lui ont donné une couronne.

 Alonso est fan des minions, mais il a boudé quand je lui ai dit que ça faisait pas Halloween et que ça serait trop difficile de lui faire un costume comme ça. Il a dit que j'y connaissait rien et qu'il préférait demander l'avis d'un expert....du coup on s'est rendu chez Mercredi....

 Gus: "On devrait rentrer à la maison, je le sens pas"
Alonso: "de quoi tu parles? Y a de la lumière, c'est qu'elle est chez elle...allez hop! Je frappe à la fenêtre"
Gus: "Oui bah allez hop, moi je rentre à la maison"



Pendant ce temps, sur mon bureau....
Vlad: "Les bonbons doivent être planqués dans le fond...je continue de farfouiller"
Frank: "Mais arrêteeeeeuh! Pas touche à ma tête géante, elle est toute vide"
Vlad: "Ca c'est sûr qu'elle est toute vide ta tête mwouahaha"

dimanche 8 octobre 2017

Grigne-Dints

Je ne sais pas si c'est le cas chez vous, mais à l'approche d'Halloween, il y a toujours quelques rabat-joies qui veulent abolir cette fête sous prétexte que ce n'est pas respectueux des morts. Gus a une théorie là dessus : "C'est juste des radins qui ne veulent pas donner de bonbons".


Je pensais que c'était essentiellement les personnes âgées qui n'aimaient pas cette fête assez "américaine" et en fait j'étais complètement à côté de la plaque. En Belgique, bien avant que les Etats-Unis n'exportent Halloween, on célébrait déjà les morts, le 31 octobre avec "Grigne-Dints" qui en wallon (le dialecte du sud de la Belgique, parfois proche du Ch'timi) veut dire quelque chose du genre faire la grimace en montrant les dents. 
Avant la seconde guerre mondiale, les enfants sculptaient des betteraves avec lesquelles, dans certaines villes, ils décoraient les tombes pour embêter le curé du village. Malheureusement avec l'occupation cette tradition a pris fin et ce n'est que vers la fin des années 90/début des années 2000 qu'Halloween a fait son apparition.

Je vous présente Boris, mon nouveau petit pensionnaire déniché chez Ikea. Halloween est ma fête préférée. J'aime beaucoup Noël mais je préfère les préparatifs (la décoration, dénicher de super cadeaux, se goinfrer de spéculoos...) à la fête en-elle même, le 25 décembre me déprime toujours un peu. Tandis que tout me plait dans Halloween, l'immense variété de décorations possibles (vampires, momies, fantômes, citrouilles, chauve-souris, pirates, sorcières, épouvantails, etc.), les costumes choisis ou créés par les bambins, leurs cris qui retentissent dans les rues "des bonbons ou un sort!"

Avec la nuit qui tombe de plus en plus vite et la nature qui se pare de couleurs orangées, mes pensionnaires préfèrent rester au chaud et contempler la nature avec une  bonne tasse de thé...ce qui n'empêche pas Alonso de se demander s'il va se déguiser cette année.

Vlad affronte le froid pour installer les décorations et pour certains, le choix du costume est une évidence, Pénélope sera une Blanche-Neige moderne et Frank sera "Docteur Frankenstein"



Passez une bonne semaine
A Bientôt

mardi 3 octobre 2017

Les poupées de Gus

Quand Gus pose avec ses petites poupées, il fait fondre plus d'une personne, d'ailleurs sur Instagram on m'a déjà demandé d'où elles venaient et ce que c'était comme poupée.
Du coup, je me suis dit que ça serait sympa de vous en parler, d'autant que ça me permet de faire un lien entre ma passion des poupées et mon travail.

Comme vous m'avez dit dans les précédents articles que ça ne vous dérangeait pas que je parle de choses plus perso, je me lance...Je suis conseillère psycho-pédagogique...vous voyez dans ces films américains le conseiller de l'école un peu hippie et toujours à côté de la plaque?  C'est mon job...enfin j'espère ne pas ressembler trop à ce cliché lol.


Je suis psychologue, cette année je travaille dans des écoles maternelles mais l'an dernier j'ai pu travailler dans l’enseignement spécialisé avec des enfants enfants atteints de troubles mentaux et/ou physiques. C'est pendant cette période que j'ai découvert les fameuses poupées de Gus, ce sont des "Worry dolls" ou poupées tracas en français. 
Elles sont issues de la culture guatémaltèque, les enfants leurs racontent leur soucis le soir avant de s'en dormir et la poupée s'occupe de leurs tracas. Ca permet aux enfants anxieux de se décharger d'une part de leur angoisse.

"Billy se bille" est un joli petit livre qui explique aux enfant qu'il est normal de ressentir parfois des craintes  et leur explique le principe des poupées-tracas.



Ces demoiselles existent en différentes tailles, j'ai pris les plus petites et depuis c'est une grande histoire d'amour entre elles et Gus